Carburant sur autoroute : Le prix dépend de la concurrence locale

jeudi 24 juillet 2014
par  Communiqué associatif
popularité : 3%

La CLCV communique ce jour les résultats de son enquête sur le prix du carburant pour la quasi-totalité des stations-service (391 points de vente) du réseau autoroutier sur la période de février à juin 2014.

L’enquête a été réalisée à partir du site de l’observatoire ministériel du carburant.

Notre association signale au préalable que seules 38 stations présentent une information raisonnablement actualisée pour l’essence sans plomb 95 (alors que l’information est quasi généralisée pour le gazole soit 391 stations). De nombreux relevés en essence datent de plusieurs semaines et de plusieurs mois. Dès lors, nous considérons que, pour les autoroutes, les données de l’observatoire ministériel des carburants relatives à l’essence ne sont pas fiables.
La CLCV demande aux pouvoirs publics de fiabiliser le relevé de prix sur l’essence, notamment pour les autoroutes. Nous souhaitons aussi que le site ministériel et les sites de comparateurs de prix mentionnent plus explicitement des réserves quant à la disponibilité de prix actualisés sur l’essence et que le consommateur qui utilise ces sites prête attention à la date du relevé.
Notre analyse sur le prix du gazole sur les autoroutes montre que celui-ci est 12,5 cts (9,5 %) plus cher que le prix moyen du gazole sur l’ensemble du réseau. Parmi les enseignes qui disposent de plus de 20 points de vente au niveau national, la moins chère est ESSO et la plus chère AGIP. Les enseignes de grande distribution se situent dans la borne minimale de prix et peuvent donc jouer un aiguillon de concurrence mais elles disposent d’un nombre de points de vente très réduit.
Le déterminant le plus important reste l’intensité de la concurrence locale. Une station pourra pratiquer un prix élevé si la concurrence locale sur le tronçon d’autoroute est faible. Notre étude montre en effet que les tronçons d’autoroutes les plus chers sont ceux où la densité de stations est faible (généralement des autoroutes moins fréquentées que la moyenne). Les tronçons où les prix sont plus faibles se situent là où la densité est forte (A6 Paris Lyon) et/ou la présence de stations de la grande distribution sert d’aiguillon concurrentiel (A 1 Lille Paris par exemple).
Ce résultat est recoupé par une analyse des prix sur autoroutes par département. Les dix départements les moins chers sont des territoires où le nombre de stations par tronçon est plutôt faible.
La CLCV demande notamment :

  • Une meilleure tenue de l’observatoire ministériel des prix du carburant qui n’est pas assez bien actualisé pour l’essence SP 95 notamment.
  • que l’Etat veille à un bon maillage de stations essence sur les autoroutes (notamment celles de fréquentation moyenne) par ses négociations concessives avec les sociétés d’autoroute. Ce maillage doit permettre une plus grande diversité d’enseignes par l’entrée de stations non issues de groupe pétroliers.

CONTACTER LA CLCV


0 vote

Documents joints

Communiqué CLCV 13 mai 2014

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 et 2017 n’ont pas vu encore de diffusions mais tout devrait reprendre, on y croit ....