Familles de france communique : le rapport ATTALI est contre la politique familiale !

jeudi 21 octobre 2010
par  Communiqué associatif
popularité : 4%

  • Jacques Attali ne connaît pas l’importance des familles pour l’économie et la société.

Pour la 2e édition de son rapport l’économiste ne change rien à ses propositions anti-familiales et anti-investissements auxquelles il nous habitue régulièrement.

En 2008, le rapport de la commission sur "la libération de la croissance française" énonçait 316 propositions pour changer la France. Il affirmait que notre pays avançait vers "un destin irréversible".

  • Son dernier rapport fait des propositions soutenues par 43 experts pour éclairer le chef de l’état afin de sortir le pays de la crise.

Sous prétexte d’économies budgétaires, il propose trois mesures anti-familiales :

  • 1/ La mise sous condition de ressources des allocations familiales (AF)

Jacques Attali oublie que les allocations familiales sont faites pour compenser la charge d’enfant. Elles sont attribuées à toutes les familles, quels que soient leurs revenus et au même montant pour le même nombre d’enfants. Les cotisations sur les salaires et la CSG sont versées à la branche famille. Ainsi, un ménage de deux enfants à fort revenu contribuera fortement, mais percevra des AF identiques à un ménage à bas revenu ou au chômage : c’est le principe d’universalité. Ce principe, à l’origine de la politique familiale, reconnait les investissements des familles dont les enfants paieront les retraites de demain.

  • 2/ L’augmentation de la TVA

Un individu est taxé une fois, et une famille de cinq personnes, cinq fois ! Jacques Attali ne sait pas que la TVA est l’impôt le plus injuste pour les familles, puisqu’il taxe l’individu consommateur donc chaque membre de la famille. Comment des experts peuvent-ils envisager sérieusement de sortir de la crise en paupérisant les familles ?. Curieusement ils ne demandent pas la suppression du bouclier fiscal alors qu’elle permettrait de soulager les finances publiques. Qui, selon vous, va subir de plein fouet ces mesures sinon encore les familles, particulièrement touchées dans leur pouvoir d’achat ?

  • 3/ La suppression de la solidarité nationale en matière de santé

Ces propositions, en particulier pour les malades en affections longue durée (cancers ou diabète) sont intolérables. Seules les personnes ayant des revenus aisés pourront donc se soigner. C’est une grave remise en cause de notre système de santé qui consacre une France à deux vitesses. Monsieur ATTALI ne sait pas comment sont organisées les prises en charge des dépenses de santé pour les maladies les plus graves. Familles de France dénonce les atteintes à la solidarité nationale au détriment des plus faibles. Familles de France affirme que mettre les allocations familiales sous condition de ressources, c’est appauvrir encore un peu plus les familles. Familles de France ne laissera pas faire une telle erreur.

CONTACT :


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 et 2017 n’ont pas vu encore de diffusions mais tout devrait reprendre, on y croit ....