15 mars : journée mondiale de la consommation 10 conseils pour repérer la contrefaçon sur Internet

vendredi 10 mars 2017
popularité : 3%

Traditionnellement ciblée sur le marché du luxe, la contrefaçon touche désormais tous les produits de consommation courante jusqu’aux médicaments. Produits cosmétiques, jouets pour enfants, médicaments mal dosés ou sans autorisation de mise sur le marché, pièces automobiles hors normes de sécurité des constructeurs...Les contrefaçons, facilement accessibles grâce au commerce en ligne, peuvent comporter des risques pour la santé ou la sécurité des consommateurs qui s’exposent de plus à de lourdes sanctions pénales dans la plupart des pays de l’UE en cas de possession de contrefaçons.

  • Le Centre Européen des Consommateurs France reçoit quotidiennement des plaintes de consommateurs qui ont acheté sciemment ou non des contrefaçons ou qui n’ont jamais reçu leurs produits restés bloqués en douane.
    A l’occasion de la journée mondiale de la consommation le 15 mars, le CEC France livre 10 conseils pratiques pour ne pas tomber dans le piège de la contrefaçon.

10 conseils pour repérer la contrefaçon sur Internet

1. Soyez vigilant aux descriptions sous l’adresse du site dans un moteur de recherche : si elles comprennent des noms de produits suivis d’expressions telles que « pas cher », « livraison gratuite »...il s’agit souvent de sites frauduleux.
2. Vérifiez l’identité et les coordonnées du vendeur dans l’onglet « mentions légales » du site marchand et comparez- les avec l’enregistrement du site via WHOIS, DENIC, AFNIC ...
3. Consultez les avis des consommateurs sur ce vendeur.
4. Vérifiez l’authenticité du label de confiance qui peut être affiché sur le site en consultant le site du label.
5. Renseignez-vous auprès de la marque si elle recense une liste de revendeurs officiels ou si elle dénonce des sites vendant de la contrefaçon.
6. Comparez les prix pratiqués avec la boutique officielle de la marque. Méfiez-vous des offres trop alléchantes sur Internet.
7. Comparez le logo de la marque avec celui qui est affiché sur le site en question et sur le produit.
8. Consultez les conditions générales de vente et vérifiez le respect des droits des consommateurs.
9. Méfiez-vous des sites au Design peu harmonieux, rédigés dans un français approximatif et affichant des photos de mauvaise qualité.
10. Sécurisez votre paiement. Préférez toujours des modes de paiement révocables. Évitez les transferts d’argent en liquide par mandat cash ou postal, et même par virement.

Si vous êtes déjà en possession de produits contrefaits :

  • Renseignez-vous auprès de votre banque et de l’émetteur de votre carte bancaire sur les garanties dont vous pourriez bénéficier pour demander le remboursement de votre commande.
  • Si la fraude est avérée, signalez les faits en France l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication via le site www.internet-signalement.gouv.fr
  • Contactez la marque des produits contrefaits : détentrice des droits et brevets, elle pourra ensuite se retourner contre ces sites frauduleux.
  • Si vous êtes victime de contrefaçon, vous pouvez porter plainte à la police ou la gendarmerie et saisir la douane ou les services de répression des fraudes de votre région.

Pour plus d’informations, consulter le site du Centre Européen des Consommateurs France (www.europe-consommateurs.eu ) ainsi que l’étude européenne publiée le 15 mars par nos collègues du CEC Belgique.

Rappel : les CEC ont pour missions d’informer et d’aider les consommateurs à résoudre à l’amiable leurs litiges transfrontaliers de consommation. Ils ne disposent d’aucun pouvoir judiciaire ou de police et ne peuvent intervenir dans les dossiers de contrefaçon.


Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 n’a pas vu de diffusions de "flashconsos", mais tout devrait reprendre vers mi 2017, nous vous tiendrons informés !