La DGCCRF alerte sur les agissements de personnes qui utilisent le nom de la DGCCRF à des fins malveillantes.

jeudi 1er mars 2018
popularité : 2%

Plusieurs cas d’usurpation du nom de la DGCCRF ont récemment été signalés à nos services. La technique utilisée est simple : l’usurpateur envoie à sa victime un courriel en se faisant passer pour la DGCCRF dans le but de l’escroquer.

  • Comment procède-t-il ? L’usurpateur invite le consommateur ou le professionnel à procéder à un virement bancaire pour débloquer un faux remboursement administratif, régler une amende ou acquérir un bien ou un service fictifs.
  • Dernièrement, une consommatrice ayant mis en vente un studio sur le site internet pap.fr a signalé aux services de la Direction départementale de la protection des populations de Paris avoir reçu un courriel de « Dgccrf Dgccrf » lui indiquant que son annonce ne respectait pas la législation (loi ALUR) et lui enjoignant de se mettre en conformité. Une enquête a été ouverte.
  • La DGCCRF rappelle qu’elle n’emploie jamais de telles méthodes dans le cadre des pouvoirs qui lui sont confiés, notamment par le Code de la consommation et le Code de commerce. Elle invite donc les consommateurs à la plus grande vigilance lorsqu’ils sont sollicités par une personne se prévalant du nom de la DGCCRF et, de façon plus globale, à examiner avec une très grande attention tous les courriels dans lesquels des virements bancaires sont exigés.
  • Si vous êtes sollicité par ce type de message, ne donnez pas suite au courriel reçu et prenez contact avec nos services de proximité.

0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 et 2017 n’ont pas vu encore de diffusions mais tout devrait reprendre, on y croit ....