Les médicaments à service médical faible

dimanche 13 mars 2011
popularité : 2%

A partir d’avril 2011, deux cent huit médicaments vont passer d’un remboursement de trente cinq pour cent à quinze pour cent au motif de « service médical faible »

  • Ils rejoignent les cent soixante quinze produits déjà concernés depuis deux mille six.
  • Pourquoi , Comment , ces antitussifs, antiseptiques, vaso-dilatateurs, anti inflammatoires et antibiotiques ont pu être considérés comme efficaces, prescrits par le corps médical, délivrés en pharmacie et remboursés ?
  • Si, comme l’affirme la Mutualité Française, un médicament n’est pas jugé efficace, il n’y a pas de raison qu’il soit pris en charge par la solidarité nationale.
  • Quel crédit accorder au discours actuel qui veut faire admettre pour soutenir une logique comptable, que des médicaments utilisés depuis des décennies ne seraient que des placebos ?
  • Soit ces médicaments sont efficaces et doivent être maintenus à leur niveau de remboursement au taux de 35% , soit ils ne le sont pas et doivent
    disparaître de la nomenclature.
  • La baisse du remboursement représente une ponction supplémentaire sur
    les patients.
  • Nous posons la question de savoir qui aura les moyens financiers nécessaires au recours à l’assurance complémentaire, qu’elle soit mutualiste ou privée ?
  • Cette logique prioritairement comptable de la Sécurité Sociale porte atteinte à la Santé Publique.

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS, CONTACTEZ

  • INDECOSA CGT
    23 Boulevard Charles Nedelec 13003 Marseille

Diffusion à 19 H 23 après le journal régional :

  • Mercredi 2 mars 2011
  • Dimanche 6 mars 2011
  • Mercredi 9 mars 2011

.

.

la vidéo est disponible dans la galerie, CLIQUEZ ICI


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR F3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...