Soldes d’été : quels sont vos droits ?

jeudi 28 juin 2018
par  Communiqué associatif
popularité : 1%

Les soldes d’été comment mercredi 27 juin et prendront fin le mardi 7 août 2018. Pour que tout se passe bien, récapitulatif de vos droits et des obligations des commerçants.
Vous avez repéré une petite robe qui fera sensation sur la plage ? Une télévision vous fait de l’œil depuis plusieurs semaines ? Mercredi 27 juin, c’est le coup d’envoi des soldes d’été. Une période propice aux bonnes affaires mais attention aux déconvenues et aux arnaques. Petit rappel sur les règles à savoir avant d’ouvrir son porte-monnaie.

  • Affichage clair du prix et des articles soldés
    Vous devez pouvoir distinguer sans difficulté les articles soldés de ceux qui sont non soldés. Vous n’avez pas à le demander au vendeur : l’étiquetage doit être précis. Des commerçants proposent leurs articles soldés dans un endroit dédié dans le magasin.
  • L’étiquette doit indiquer clairement la réduction appliquée par rapport au prix d’origine. Les deux prix doivent y apparaître – à défaut la réduction doit être déterminable, par exemple : -30%
  • Soldés ou pas : mêmes garanties
  • Le blender acheté à - 50 % se révèle une mauvaise affaire. Il ne fonctionne pas. Pas de remboursement possible puisque acheté en soldes. Faux ! Les articles soldés bénéficient des mêmes garanties qu’un article non soldé. Le commerçant ne peut pas vous refuser de l’échanger ou de vous le rembourser en cas de défaut non apparent (vice caché) sous prétexte que vous avez acheté le produit en soldes.
  • Échange et remboursement : vérifiez avant d’acheter
  • Soldes ou pas soldes, bon nombre de consommateurs pensent à tort qu’ils peuvent changer d’avis. Que si le vêtement, le tapis ou tous autres articles ne leur convient pas, le vendeur doit l’échanger ou de le reprendre. En magasin, les commerçants n’ont aucune obligation légale de le faire que l’article soit soldé ou pas. Mais sachez que s’ils affichent, à titre commercial, une possibilité de reprise, d’échange ou de remboursement, ils doivent la respecter.
  • En revanche si vous achetez un article en ligne, soldé ou non, vous pouvez renoncer à votre achat. Vous bénéficiez en effet d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la réception de l’article sauf dans certains cas prévus par la loi (bien personnalisé, par exemple).

Bientôt des soldes plus courts ?
Profitez bien de vos 6 semaines de soldes… La durée pourrait être remise en cause par le projet de Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) présenté le 18 juin 2018 par le ministre de l’Économie.


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 et 2017 n’ont pas vu encore de diffusions mais tout devrait reprendre, on y croit ....