Prime à la casse des chaudières

vendredi 4 novembre 2011
par  Colette
popularité : 2%

Le bâtiment (logements et bureaux) représente 43 % de la consommation finale d’énergie des Français : c’est le premier vecteur de consommation énergétique de notre pays, devant le transport et l’industrie.

La facture annuelle de chauffage représente environ 900 € en moyenne par ménage, avec de grandes disparités, qui tendent à augmenter : les dépenses annuelles peuvent ainsi varier de 250 € pour une maison « basse consommation » à plus de 1 800 € pour une maison mal isolée.

La mise en œuvre à grande échelle du programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments prévu par le Grenelle Environnement réduira durablement les dépenses énergétiques et les inégalités qui en découlent, améliorera le pouvoir d’achat des ménages et contribuera à la réduction des émissions de CO2.

Aujourd’hui, plus des deux tiers des Français se chauffent au gaz ou au fioul. Sur le parc français de 18 millions de chaudières, plus de 3 millions de chaudières gaz et environ un million de chaudières fioul ont plus de 15 ans.

Dans ce cadre, Éric Besson, Ministre chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique, a lancé le 21 avril 2011 la mise en place d’une « prime à la casse des chaudières ». Cette prime, financée par les fournisseurs et mise en œuvre avec le concours de l’État, a pour objectif d’aider les Français à réduire durablement leur facture de chauffage par l’installation d’une chaudière plus performante. Pour le changement d’une chaudière de plus de 15 ans, cette prime s’élève à 100 €, au moins, pour l’achat d’une chaudière basse température et à 250 €, au moins, pour l’achat d’une chaudière à condensation.

Le principe de la « prime à la casse des chaudières » repose sur le volontariat d’entreprises distributrices d’énergies dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Les entreprises (distributeurs de gaz ou de fioul) s’étant engagées auprès de l’État pour accorder cette prime sont libres d’accorder plus que les minimas cités ci-dessus.

  • Plus d’info : ICI

0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 n’a pas vu de diffusions de "flashconsos", mais tout devrait reprendre vers mi 2017, nous vous tiendrons informés !