Hausse des loyers HLM : En 2012, les organismes respectent enfin la loi !

vendredi 4 mai 2012
par  Communiqué associatif
popularité : 2%

 L’enquête annuelle de la CLCV concernant les hausses de loyer dans les HLM démontre que l’ensemble des organismes respectent la loi de finances. En effet, les augmentations de loyers votées pour 2012 ne sont pas supérieures à 1,9%, soit le seuil de l’IRL à ne pas dépasser.

 45,4% des organismes appliquent une hausse de 1,9%
 31,2% appliquent une hausse comprise 1,5 et 1,9%
 18,8% augmentent les loyers entre 1 et 1,5%
 2,3% appliquent une hausse inférieure à 1%
 0,5% n’augmentent pas les loyers.
 1,8% des organismes augmentent les loyers de plus de 1,9%, mais sont autorisés par la CGLLS, car sont en procédure de redressement

Pour la première année depuis que nous réalisons un suivi des hausses de loyers en HLM, nous sommes satisfaits de constater que grâce à nos enquêtes, les bailleurs sociaux respectent enfin la loi !

Nous constatons aussi que plus de 50% des organismes maîtrisent leurs loyers et appliquent des hausses de loyers inférieures à l’IRL, tout en étant correctement gérés. Ainsi, de faibles augmentations ne mettent pas en péril la situation financière de ces bailleurs.
La question de l’accès au logement est évidemment primordiale, mais celle du maintien dans le logement l’est tout autant. Pouvoir payer son loyer et les charges afférentes : énergie, eau, charges locatives… s’avère de plus en plus pesant dans le budget des familles.

 Nos demandes
Le contexte économique de l’année 2011 fut particulièrement difficile pour une large part de la population, les locataires du logement social sont en première ligne :

  • crise économique et financière qui perdure ;
  • pouvoir d’achat en berne lié à une stagnation des revenus ;
  • hausse des loyers HLM en 2011 de 1,1 % maximum non respectée par 10 % des organismes (enquête de la CLCV) ;
  • hausses des loyers de ces dernières années supérieures aux recommandations ministérielles ;
  • augmentation constante des charges, notamment énergétiques ;
  • revalorisation insuffisante des aides au logement (1% au lieu de 1,90%).
    Pour répondre aux tensions actuelles, nous avons demandé un gel des loyers pour l’année 2012, sans possibilité de rattrapage sur les années suivantes.

La hausse des loyers est une question très importante pour les locataires, la CLCV restera vigilante sur le comportement des bailleurs.

CONTACT :


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 n’a pas vu de diffusions de "flashconsos", mais tout devrait reprendre vers mi 2017, nous vous tiendrons informés !