Registre national des crédits : un amendement nocif !

mardi 25 juin 2013
par  Communiqué associatif
popularité : 2%

COMMUNIQUÉ DE PRESSE de l’AFOC

Alors que le projet de loi sur la consommation est présenté devant le Parlement, le
Gouvernement vient de proposer un amendement au texte, visant à créer un registre
national des crédits aux particuliers.

  • Cette nouvelle « usine à gaz » est présentée comme la panacée universelle en
    matière de lutte contre le surendettement. Pour l’AFOC, elle va stigmatiser une
    nouvelle fois ceux qui sont exclus de la consommation : les plus démunis. Son coût
    prohibitif va constituer une nouvelle charge financière pour les consommateurs, alors
    que leur pouvoir d’achat subit une baisse historique.
  • L’efficacité d’un tel dispositif reste à prouver. Rien ne permet aujourd’hui d’affirmer
    qu’il s’agit « nouvel instrument essentiel dans la lutte contre le surendettement ».
  • Enfin, le risque de le voir utiliser à des fins commerciales n’est pas exclu.

_ L’AFOC s’est toujours prononcée en faveur d’une plus grande pédagogie de la part des établissements financiers et pour des mesures strictes d’encadrement du crédit.

{{}}
Paris, le 11 juin 2013
Association Force Ouvrière Consommateurs


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR F3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...