Les boissons énergisantes

mardi 19 novembre 2013
popularité : 4%

Les boissons énergisantes

Très à la mode, les boissons énergisantes connaissent un succès fulgurant grâce à un marketing agressif et surtout à une réputation sulfureuse.
Bien que disponibles en vente libre, ces boissons doivent être consommées avec modération et sont déconseillées aux personnes sensibles à la caféine (enfants et adolescents, femmes enceintes et allaitantes). Lenon respect de ces recommandations ou la consommation de ces boissons dans certaines situations à risque
peut provoquer de graves accidents cardiovasculaires ainsi que d’autres effets indésirables.

Qu’est-ce qu’une boisson énergisante ?

{{}}

Les boissons énergisantes ou « energy drinks » ne sont
pas définies réglementairement. Elles se caractérisent
par plusieurs points communs :

  • les effets revendiqués : ces boissons prétendent procurer un regain d’énergie en agissant sur le système nerveux ;
  • leur composition : ces boissons contiennent de la caféine en grande quantité, associée à d’autres substances
    telles que la taurine, le glucuronolactone ou des extraits de plantes ;
    Une canette de 250 ml de boisson énergisante contient environ 80 mg de caféine, soit l’équivalent d’une tasse de café. La taurine et le glucuronolactone qui se trouvent naturellement dans certains aliments, sont utilisées à des niveaux nettement supérieurs dans les boissons énergisantes.
  • leur cible : ces boissons visent des populations jeunes ou sportives.
    Il ne faut toutefois pas confondre ces produits avec les boissons dites
    énergétiques
    , destinées aux sportifs qui contiennent des nutriments essentiels pour une activité physique intense (sucres, éléments minéraux). Les
    boissons énergisantes, elles ne permettent pas de se
    réhydrater et peuvent s’avérer dangereuses pour certains
    sportifs
    .
    La caféine contenue dans les boissons énergisantes peut provoquer des effets indésirables (tachycardie,
    palpitations, tremblements, anxiété, insomnie...) au-delà de 300 mg par jour. Elle peut aussi engendrer des
    phénomènes de dépendance. Elle est fortement déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux
    aux enfants et aux adolescents.
    La consommation conjointe de boissons énergisantes et d’alcool favorisent des situations à risque. En effet, la
    caféine diminue la perception de l’intoxication alcoolique et conduit donc à surestimer ses aptitudes. De plus,
    l’alcool est de nature à potentialiser les troubles du rythme cardiaque induits par la caféine.
    Enfin, la caféine par ses effets diurétiques provoque une déshydratation et altère la thermorégulation, faisant des boissons énergisantes des produits fortement déconseillés lors d’un exercice physique, en particulier dans des conditions de chaleur élevée.
    La consommation de ces boissons dans un cadre festif est donc propice au cumul de plusieurs facteurs de risque.
    Le non respect de ces recommandations a pu causer des accidents cardiovasculaires, parfois très graves,
    notamment chez des enfants (de 2 à 17 ans) ainsi que chez des adultes ayant consommé de fortes quantités (de 3 à 20 canettes). D’autres effets, notamment psycho-comportementaux, ont été observés.

Ce qu’il faut retenir

{{}}

La DGCCRF a demandé aux fabricants de boissons énergisantes d’indiquer sur l’étiquetage de leurs produits qu’il convient de les consommer avec modération (1 à 2 canettes) et qu’ils sont déconseillés aux femmes enceintes et aux enfants. Il est par ailleurs déconseillé de consommer ces boissons dans des situations à risque occasionnées par un cadre festif.

{{}}

PLUS D’INFORMATION : AVIS DE L’ANSES


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 et 2017 n’ont pas vu encore de diffusions mais tout devrait reprendre, on y croit ....